Chasse

10 Trucs pour chasser l’Ours noir

 

L’ours noir est-il dangereux?  Tout animal qui mesure 5 pieds de long et pèse jusqu’à 500 lbs est dangereux.

L’ours est tout en muscles. C’est le seul animal (en dehors de l’orignal en rut) qui attaquera l’homme. Blessé, son comportement est imprévisible.

Il peut faire le mort, faire semblant de fuir, vous charge par derrière, bref  OUI L’OURS EST DANGEREUX!

Il faut surtout éviter l’erreur, malheureusement fréquente, qui consiste à se rendre à la passe à mauvais vent. L’ours est de loin beaucoup plus méfiant là où on le chasse régulièrement. En aucun temps le chasseur doit être vu, entendu et senti par l’ours…

1-  Ses habitudes de vie

L’ours est un animal solitaire et peut sociable. Son territoire mesure entre 18 et 36 km2. C’est un animal plus actif la nuit. Il débute ses rondes vers 16 ou 17 heure et s’arrête au petit jour. L’ours parcoure de grande distance, jusqu’à 50 km par jour.

Soyez particulièrement prudent au printemps. Lorsqu’il sort de sa tanière, l’ours est affamé et très féroce.

2-   Imprévisible

L’ours noir est très imprévisible et peut à tout moment sortir de n’importe où. Vous placez votre appât à 100 pieds et il apparaît à 15 pieds de votre cache… Il peut charger et même grimper vers votre cache. L’ours noir a des réactions imprévisibles.

Ours prêt a grimper

Une ourse avec ses petits représente probablement ce qu’il y a de plus dangereux dans nos forêts québécoises.

Soyez toujours armé lors de vos visites sur votre site d’appâtage

3- La chasse au printemps

Au printemps, on chasse l’ours pour sa belle fourrure. Il est plus farouche et nocturne en Mai que durant l’été. L’ours doit boire beaucoup d’eau suite à sa période de jeûne ainsi qu’à son épaisse fourrure. Donc, il a l’habitude de fréquenté les endroits avec un cour d’eau et des jeunes pousses vertes surtout les chatons de tremble.

Pour l’affût, la toute première précaution consiste à être bien protégé contre les mouches.

4-  Le bon vent

Il faut surtout éviter l’erreur, malheureusement fréquente, qui consiste à se rendre à la passe à mauvais vent. L’ours est de loin beaucoup plus méfiant là où on le chasse régulièrement. En aucun temps le chasseur doit être vu, entendu et senti par l’ours.

Méfiez-vous aussi du vent qui peut changer soudainement de direction et vous trahir. Généralement, l’ours de déplace tôt le matin et à la brunante le soir.

5-  Face à face avec un Ours sans arme…

Les ours attaquent pour 3 raisons:

1. Pour se défendre

2. Pour protéger ses petits

3. Pour conserver leur moyen de subsistance.

La meilleur défense contre une éventuelle attaque est de décoder son langage corporel. Courir à toutes jambes où grimper à un arbre dégradera assurément la situation et provoquera l’animal. Si l’ours à la tête basse et se présente de profil, on l’imite en brisant le contact avec les yeux et on recule tranquillement pour se cacher derrière un arbre.

Ours noir camouflé

Si l’ours démontre des signes d’agressivités, en grognant le poil hérissé, il se peut que ce soit un jeune et tente de vous intimider. Faite le même genre d’intimidation, levé vos bras et grogné vous aussi. Et si l’ours baisse la tête, les oreilles couchées et poursuit sa charge, un couteau ou une hache pourrait vous sauver la vie. Le dernier recour est la position fœtale qui protégera vos parties vitales. Règle générale, si l’ours monte sur ses pattes de derrières et renifle l’air, vous n’avez rien à craindre car il est seulement curieux.

6-   L’Appâtage

Beaucoup de pourvoyeurs utilisent les restes de patisseries. Les ours en rafollent. L’ours jouit d’un odorat exceptionnel et le poisson est reconnu pour son odeur particulière

Les restes de légumes, fruits et boucheries doivent être ajoutés. Il faut s’assurer de protéger ce festin contre les corneilles et autres petites bestioles.

7-  Chasse à l’affût

L’ours recherche l’ombre et la fraîcheur. Aux heures les plus chaudes, l’ours ira rejoindre la forêt dense. Il faut être à l’affût bien avant la dernière demi- heure légale de chasse après le coucher de soleil afin de le prendre par surprise.

8-  L’heure de visite !!

Vous pouvez installer un système de vérification de l’heure de visite à l’appât. L’équipement est assez simple: un vieux réveil matin à batterie, du ruban gommé et du fil à pêche. On attache le réveil à un arbre avec le ruban (les aiguilles face à l’arbre).

Ensuite on attache la batterie à votre récipient de nourriture avec le fil à pêche et le tour est joué.

Le réveil s’arrêtera indiquant l’heure de fin de journée ou du début de la nuit et non celle du matin et de l’après-midi.

9-   Une chasse réussite

Même s’il n’y a pas de Kodiak au Québec, l’ours noir peut atteindre jusqu’à 450 kilos!

Il en coûte de 650$ – 850$ et+  pour faire un beau tapis avec votre trophée.

Taxidermie  CBlon Le trappeur

 

Carl le taxidermiste      Carl le trappeur

739, Côte Saint-Nicolas,  Saint-Colomban, Québec, Canada 

Carl Blondin

Tél.: (450) 821-9580

http://www.cblonletrappeur.com

10   Le premier tir !

Quand le premier coup est tiré et qu’il reste en place, il faut être prêt à toutes éventualité. Tout se passe très vite, l’ours peut se retourner vers le chasseur… il faut bien connaître son arme et en avoir confiance.

L’ours est un adversaire à respecter. C’est une invitation au respect et à la prudence car il ne renonce pas facilement et résistera jusqu’à sont dernier souffle.

CONSOMMATION DE LA VIANDE D’OURS!

La chair de l’ours peut être très bonne ou avoir très mauvais goût. Ça dépend de son alimentation, de la saison et de l’âge de la bête. Le meilleur temps est après la mue à l’automne. Il faut enlever toute la graisse et la faire mariner 24h avant la cuisson. Il faut cuire la viande de l’ours à fond, comme le porc.

Le parasite, la trichinellose se loge dans les muscles et exige des précautions particulières car elle peut infecter les humains. La transmission du parasite se fait par l’ingestion de viande infectée insuffisamment cuite et se reproduit dans l’estomac. L’infection peut se manifester par de la diarrhée et des malaises abdominaux.

Quelques semaines après ces manifestations, des rougeurs sur la peau et de l’enflure aux paupières qui peuvent persister plusieurs semaines. Rarement, des complications peuvent survenir. La cuisson au micro-onde, le séchage où fumage est à proscrire.

Ministère de la Santé et des Services sociaux :

1 800 707-3380